Transmission automatique de vos revenus 2020 par Airbnb

Dernière mise à jour : décembre 2020

Vous trouverez ci-dessous des explications détaillées qui pourront vous être utiles en tant qu’hôte sur Airbnb (Logement et/ou Expériences). Si, après lecture, vous avez encore des questions, nous vous suggérons d’interroger un spécialiste en matière de fiscalité ou de contacter notre partenaire TacoTax

Que vous soyez un hôte professionnel ou particulier, de quoi s’agit-il ? 

En tant qu’hôte sur Airbnb, vous devez déclarer vos revenus, et ce dès le premier euro. Lorsque vous louez un logement pour de courtes durées, ou que vous proposez une Expérience, les revenus que vous percevez sont imposables et doivent être déclarés à l’administration fiscale dans le cadre de votre déclaration de revenus annuelle. Dans votre compte Hôte, vous pouvez accéder à tout moment au récapitulatif de vos transactions et à vos revenus bruts dans l’onglet “Progression”. 

Airbnb se conforme aux obligations imposées aux plateformes par la loi, qui sont en vigueur depuis 2020. Ainsi, Airbnb communique chaque année en janvier à l’administration fiscale française des informations concernant vos revenus et votre activité en tant qu’hôte – Logement ou Expériences – sur Airbnb. 

Cette obligation s’applique à toute plateforme opérant en France, quel que soit son domaine d’activité (location de voiture, location saisonnière, services à la personne, etc). Les données transmises à l’administration fiscale dans ce cadre sont strictement confidentielles et ne seront pas partagées à d’autres tiers.

Simplifier vos démarches fiscales

Depuis plusieurs années, Airbnb vous adresse chaque année en janvier un email vous rappelant vos obligations de déclarations ainsi qu’un lien vous permettant d’accéder facilement à l’ensemble de vos revenus bruts sur Airbnb.

La plateforme met également à votre disposition, sur sa page Hébergement Responsable, des informations sur les principaux régimes de déclaration des revenus qui peuvent vous concerner.

En janvier de chaque année depuis 2020, nous transmettons automatiquement vos revenus bruts de l’année précédente (ici et consultables en téléchargeant le fichier csv). Il vous appartient néanmoins d’indiquer ces mêmes montants dans votre déclaration fiscale (entre mai et juin de chaque année), l’administration fiscale n’ayant pas actuellement les outils nécessaires pour pré-remplir votre déclaration.  

En cas de question, nous avons renouvelé notre partenariat avec les experts fiscalistes de chez TacoTax, qui peuvent vous apporter davantage d’informations et vous accompagner dans vos démarches déclaratives. Sur TacoTax, vous trouverez :

  • Une technologie simple et intuitive en ligne pour répondre aux questions fiscales des hôtes et établir un diagnostic personnalisé
  • Un guide détaillé sur la fiscalité applicable aux revenus issus de vos activités via Airbnb.
  • Une page sur laquelle vous pourrez poser aux experts de TacoTax vos questions en lien avec votre activité d’hôte sur Airbnb.
  • Une ligne téléphonique dédiée accessible depuis la France ou l’étranger : +33 01 87 66 22 36

Particulier, professionnel, co-hôte : êtes-vous concernés ?

Oui, tous les utilisateurs, particuliers ou professionnels, disposant d’un compte sur Airbnb et ayant perçu des revenus sur Airbnb l’année précédente sont concernés, qu’il s’agisse d’un hôte ou d’un co-hôte. 

Quelles informations seront communiquées ? 

Pour tous les utilisateurs :

  • Revenus générés sur la plateforme pour l’année calendaire précédente (entre le 1er janvier et le 31 décembre).

Il s’agit des revenus bruts, que vous pouvez retrouver ici (consultables en téléchargeant le fichier csv), ce qui inclut pour les hôtes louant un logement : le prix de la location, les frais de ménage et les frais de service d’Airbnb côté hôte. Afin de calculer le revenu brut, vous devez faire la somme des montants liés aux colonnes “Paid Out”, “Host Fee” et “Cleaning Fee” (colonnes de droite du fichier csv. que vous aurez téléchargé). 

  • Nombre de transactions réalisées sur la plateforme (entre le 1er janvier et le 31 décembre)
  • Coordonnées bancaires de référence (IBAN ou compte Paypal)

À cela s’ajouteront, en fonction de votre statut (particulier ou professionnel) :  

Pour les particuliers :

  • Nom
  • Prénom
  • Date de naissance
  • Adresse email, téléphone
  • Adresse postale

Pour les utilisateurs ayant gagné plus de 1 000€ sur la plateforme (entre le 1er janvier et le 31 décembre), Airbnb est dans l’obligation de demander aux utilisateurs concernés d’effectuer une vérification d’identité par l’un des moyens suivants : 

  • Copie de la carte d’identité ou du passeport OU numéro d’identifiant fiscal (disponible sur votre déclaration d’impôt et dans votre espace privé sur www.impots.gouv.fr).

Pour les professionnels :

  • Raison sociale
  • Lieu d’établissement au 1er janvier de l’année de la transmission
  • Numéro de TVA intracommunautaire OU, si le professionnel en est dépourvu, numéros d’identité définis à l’article R. 123-221 du code de commerce OU pour une entreprise non résidente, numéro d’immatriculation auprès de l’administration fiscale du pays de résidence.

S’agissant des informations qui permettent de vous identifier (nom, statut de particulier ou professionnel, etc.), Airbnb fournira à l’administration fiscale les éléments qui seront en sa possession mi-janvier, soit quelques jours avant la transmission aux autorités fiscales. Vous êtes invités à les vérifier et à les mettre à jour si nécessaire dans votre compte Hôte ici (“Taxpayer information”). 

Quel est le montant qu’Airbnb va transmettre à l’administration fiscale ? 

Conformément à la loi, et comme indiqué ci-dessus, Airbnb est tenu de fournir le revenu brut que les hôtes ont généré via la plateforme (cf. le bulletin des finances publiques qui précise : “le montant à indiquer est le montant total brut des transactions incluant la rémunération de la plateforme due par le vendeur”).

En tant qu’hôte sur Airbnb, ce montant comprend :

  • si vous louez votre logement : le prix de la location, y compris les frais de ménage et frais de service de la plateforme 
  • si vous proposez une Expérience : le prix de l’Expérience et les frais de service de la plateforme

C’est ce même montant “brut” qu’il vous faudra reporter dans votre déclaration fiscale annuelle.

La transmission automatique modifie-t-elle le régime fiscal appliqué à mes revenus générés sur Airbnb ?

Non, que vous soyez professionnel ou particulier, la transmission automatique ne modifie pas le régime fiscal associé à vos revenus. Vous trouverez plus d’informations en matière de fiscalité sur notre page Hébergement Responsable

Vous pouvez également consulter cette fiche récapitulative du Ministère de l’économie et des finances sur la fiscalité propre à la location meublée, ainsi que cette fiche de l’URSSAF sur les prélèvements sociaux, et/ou contacter notre partenaire TacoTax par exemple.

Y a-t-il un lien avec le prélèvement à la source ?

Il n’y a aucune retenue à la source de la part des plateformes. Les revenus générés par les utilisateurs sont traités selon les mêmes règles que celles applicables à tous les revenus sans tiers collecteurs.

Néanmoins, depuis sa mise en place, le prélèvement à la source s’accompagne du prélèvement d’acomptes pour les revenus sans tiers collecteurs, qui restent déclarés l’année suivante. Le montant de cet acompte est adapté chaque année, une fois vos revenus de l’année précédente connus de l’administration fiscale. Vous pouvez gérer votre acompte mensuel en le supprimant ou en le modifiant dans votre espace particulier sur le site impots.gouv.fr.

Les données envoyées à l’administration fiscale sont-elles partagées par celle-ci avec les collectivités locales (communes, EPCI) ou avec d’autres tiers (bailleurs…) ?

Non, les données transmises à l’administration fiscale dans ce cadre sont strictement confidentielles et ne seront partagées avec personne.

Professionnels: est-ce à moi de déclarer les revenus de mes propriétaires à l’administration fiscale ?

Non, ma responsabilité est d’informer et de rappeler à mes propriétaires qu’ils doivent eux-mêmes déclarer leurs revenus.

Je ne réside pas en France, mais je loue un bien situé en France sur Airbnb, suis-je concerné par cette transmission automatique?

Oui, si vous proposez un logement à la location en France (France continentale, Corse, Monaco, Guadeloupe, Martinique et Réunion) vous êtes concernés par cette obligation de transmission. Cette obligation s’applique indépendamment de votre nationalité (française ou non) et de votre lieu de résidence (France ou non).

La transmission automatique des revenus à l’administration fiscale française n’entraîne pas obligatoirement l’imposition des revenus en France. Il convient donc de se renseigner sur les règles d’imposition de ces revenus en France et dans votre pays de résidence, notamment au regard des conventions fiscales internationales éventuellement applicables.

Je suis résident en France, et je loue un bien situé à l’étranger sur Airbnb, suis-je concerné par cette transmission automatique?

Oui, si vous êtes résident en France, vous êtes concerné par cette transmission indépendamment de la localisation de votre bien (France ou étranger).

La transmission automatique des revenus à l’administration fiscale française n’entraîne pas obligatoirement l’imposition des revenus en France. Il convient donc de se renseigner sur les règles d’imposition de ces revenus en France et dans le pays de situation du bien immobilier, notamment au regard des conventions fiscales internationales éventuellement applicables.