Airbnb annonce une série d’engagements pour un tourisme responsable

  • A la demande du Gouvernement Airbnb annonce une série de nouveaux engagements pour placer un tourisme durable au cœur de la relance économique en France
  • La plateforme rend obligatoire l’enregistrement pour louer en meublé de tourisme à Paris et dans les grandes villes françaises.
  • Airbnb révèle de nouvelles données sur le pouvoir d’achat supplémentaire créé pour  les hôtes de France sur la plateforme depuis le début de la pandémie.

8 février – Airbnb annonce ce jour une série d’engagements destinés à favoriser le développement d’un tourisme responsable pour accompagner la relance économique française, tandis que la pandémie continue de toucher  fortement les habitants et les petites entreprises.

Cette annonce fait suite à l’appel lancé par  Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, aux  plateformes de location touristique afin de favoriser un tourisme responsable et durable, en accord avec les réglementations locales. Parmi les garanties apportées par la plateforme, Airbnb s’engage à rendre l’affichage du numéro d’enregistrement obligatoire sur les annonces de meublés de tourisme à Paris et dans les grandes villes de France. Ainsi les annonces dépourvues de numéros d’enregistrement ne pourront être réservées que pour des locations et moyenne et longue durée. De nombreuses innovations et initiatives collaboratives sont également à l’ordre du jour afin  de poursuivre la démarche partenariale engagée par Airbnb auprès des villes, des territoires ruraux et des autorités nationales françaises.

« La France abrite l’une des plus grandes et la plus ancienne communauté d’utilisateurs d’Airbnb en Europe », commente Emmanuel Marill, Directeur Europe, Moyen-Orient & Afrique d’Airbnb. « Alors que chacun souhaite se projeter dans un futur au-delà la crise engendrée par la pandémie, nous souhaitons contribuer par notre action auprès du gouvernement, des villes françaises et de la communauté Airbnb, à une relance d’un  tourisme durable au bénéfice de tous».

La série d’engagements prise par Airbnb en faveur d’un tourisme responsable s’articule autour de quatre piliers :  

1 – Soutenir l’application de la réglementation  

Sur Airbnb, la grande majorité des hôtes sont des habitants respectueux des règles locales. A Paris notamment, plus de 95% des logements entiers ont été loués moins de 120 nuits par an en 2020.

Pour aller plus loin encore, Airbnb s’engage auprès  des municipalités des grandes villes pour veiller à ce que l’ensemble des annonces de logements entiers loués en courte durée sur Airbnb soient enregistrées auprès des autorités locales. 

A Paris, Lyon et Bordeaux tout d’abord, puis dans d’autres grandes villes françaises, Airbnb s’engage, d’ici la fin 2021, à ce qu’aucun logement entier ne puisse plus être loué en courte durée sur notre plateforme s’il n’affiche pas son numéro d’enregistrement sur son annonce. 

Airbnb partagera chaque année avec les villes des données qui permettront de mesurer les effets de cette initiative. La plateforme s’engage également à soutenir le gouvernement dans l’élaboration d’une interface de partage de données (API) destinée aux villes. Cette dernière a vocation à leur permettre de comparer plus facilement les données partagées par différentes plateformes de location de courte durée pour s’assurer du bon respect par chaque hôte de la réglementation.

Dans le cadre du développement par Airbnb d’un « Portail des Villes » en 2020, les villes françaises pourront disposer, si elles le souhaitent, de ce  guichet unique en ligne où elles trouveront rassemblées  des données sur l’activité des locations meublées touristiques, la collecte de la taxe de séjour, et pourront effectuer des signalement d’annonces. 

2 – Permettre à chacun de bénéficier des retombées économiques du tourisme

A travers la collecte automatique de la taxe de séjour dans plus de 29 000 communes  françaises, Airbnb s’assure qu’une plus grande diversité de territoires bénéficient du développement du tourisme. Le maillage territorial unique d’Airbnb permet en outre d’offrir de nouvelles opportunités économiques et un gain de pouvoir d’achat aux hôtes de la France entière.

Airbnb lance une nouvelle campagne pour soutenir tout au long de l’année les séjours dans les villages de montagne et les stations de ski. Cette campagne débute avec un nouveau partenariat avec la commune  de La Clusaz, en Haute-Savoie, afin de promouvoir l’attractivité du village quelle que soit la saison.

Afin de stimuler l’offre et d’accroître le potentiel touristique des campagnes partout en France, Airbnb travaillera également main dans la main avec les collectivités locales et ses partenaires, parmi lesquels le leader de l’agritourisme Bienvenue à la Ferme et l’Association des Maires Ruraux de France, à la stimulation de l’offre de logements et à la croissance du potentiel touristique des campagnes françaises.

3 – Favoriser les bonnes relations de voisinage 

Airbnb s’est déjà engagé à ce  que les séjours effectués via sa plateforme se déroulent en toute sécurité, grâce notamment, dans le cadre de la crise Covid-19, à un protocole de nettoyage renforcé développé en partenariat avec l’entreprise de nettoyage éco-responsable française Ekoklean. Airbnb a par ailleurs supprimé ou suspendu plus de 900 annonces dans le cadre des mesures mises en place pour interdire les fêtes au sein des logements loués par son intermédiaire.

Pour aller plus loin, Airbnb s’engage à maintenir l’interdiction des fêtes et des grands rassemblements. Une nouvelle ligne téléphonique permettant aux voisins de signaler toute nuisance sera lancée au second semestre 2021.

 Airbnb continuera également d’être pleinement mobilisée pour répondre efficacement, en collaboration avec les  villes, à  la lutte contre les annonces de sous-location illégales dans les logements sociaux, les résidences étudiantes ou encore les logements insalubres.

4 – Nourrir un dialogue de long terme avec les villes sur le développement du tourisme dans leurs territoires

Airbnb réaffirme sa volonté d’être un partenaire de long terme des grandes villes françaises et souhaite travailler avec elles à la création d’un nouveau modèle de tourisme raisonné, adapté aux enjeux locaux et qui permettent à chacun de bénéficier de nouvelles opportunités économiques et de pouvoir d’achat.

Pour ce faire, Airbnb annonce la création d’un forum régulier de discussion avec les villes qui réunira les équipes  municipales  et les autorités locales du tourisme, afin de poursuivre le dialogue et de développer de nouvelles initiatives en faveur de la relance du tourisme.  

Cet espace de dialogue permettra à Airbnb de répondre aux préoccupations, et de partager régulièrement des informations sur la reprise du tourisme et l’impact économique des séjours sur Airbnb. Les fonctionnalités du « Portail des Villes » seront notamment détaillées  pour encourager les villes à se saisir de ce nouvel outil à leur disposition.

Airbnb révèle également aujourd’hui de nouvelles données qui démontrent l’impact économique positif de la plateforme sur ses hôtes, dont de nombreuses familles. Les hôtes français qui ont accueilli leurs premiers voyageurs depuis le début de la pandémie ont pu bénéficier d’un complément de revenu de 125 millions d’euros. Pour le seul été 2020, les hôtes français des zones non urbaines ont quant à eux gagné 1 100 €.

« Alors que tout le monde attend avec impatience des jours meilleurs, nous souhaitons que les voyages sur Airbnb profitent à tous les Français », déclare Emmanuel Marill. « Une famille sur trois affirme prévoir de réserver une location de courte durée pour ses prochaines vacances. La majorité d’entre elles voyageront à l’intérieur du pays, et prévoient de dépenser plus dans les commerces locaux . En travaillant ensemble et en respectant les engagements que nous avons annoncés, nous pouvons faire en sorte que les voyages sur Airbnb constituent un des leviers de la relance économique française ».