Airbnb s’associe à 20 destinations pour encourager le télétravail

Points à retenir

  • Airbnb mettra prochainement en avant 20 destinations propices au télétravail dans le monde.
  • Des pages dédiées seront créées pour guider, en fournissant toutes les informations nécessaires, ceux qui souhaiteraient travailler à distance.
  • Une semaine après l’annonce du lancement de sa nouvelle approche plus flexible du travail, plus d’un million de personnes avait consulté la page carrière d'Airbnb.

Points à retenir

  • Airbnb mettra prochainement en avant 20 destinations propices au télétravail dans le monde.
  • Des pages dédiées seront créées pour guider, en fournissant toutes les informations nécessaires, ceux qui souhaiteraient travailler à distance.
  • Une semaine après l’annonce du lancement de sa nouvelle approche plus flexible du travail, plus d’un million de personnes avait consulté la page carrière d'Airbnb.

Airbnb s’associe à 20 destinations dans le monde, à l’image de Bali, des îles Canaries ou encore de villages ruraux français, pour encourager le télétravail et un mode de vie plus flexible.

Plus tôt cette année, Airbnb a lancé l’initiative Vivre et travailler de partout, chez vous afin d’identifier des destinations propices aux télétravail dans le monde. Cette campagne permet également de soutenir les efforts engagés par les gouvernements et toute autre organisation de promotion touristique pour relancer le tourisme et ainsi soutenir les économies locales, après plus de deux ans de restrictions de voyage.

Les 20 destinations mises en valeur par Airbnb seront les suivantes :

  • Baja California Sur, Mexique
  • Bali, Indonésie
  • Brindisi, Puglia, Italie  
  • Buenos Aires, Argentine
  • Caraïbes
  • Canaries, Espagne 
  • Cape Town, Afrique du Sud
  • Colombie
  • Dubaï, Émirats arabes unis
  • Friuli-Venezia Giulia, Italie
  • Lisbonne, Portugal
  • Malte
  • Mexico City, Mexique 
  • Palm Springs, Californie, États-Unis
  • Queensland, Australie
  • La France rurale
  • Salzkammergut, Autriche
  • Tampa Bay, Floride,  États-Unis
  • Thaïlande
  • Tulsa, Oklahoma,  États-Unis

Au cours des prochains mois, Airbnb travaillera en étroite collaboration avec des organisations dans ces destinations, comme l’Association des Maires Ruraux de France, pour développer des campagnes de promotion – incluant la création de pages dédiées et personnalisées – visant à valoriser la ruralité connectée, les meilleures offres de logements disponibles pour des séjours de longue durée et les infrastructures mises à disposition au sein de certaines destinations rurales.

Pays, villes ou villages moins connus… Les destinations sont diverses et ont été sélectionnées en fonction de leur attrait pour les télétravailleurs et des dispositions mises en place pour les accueillir. 

Cette initiative s’inscrit dans la continuité des 160 partenariats créés pendant la pandémie avec des gouvernements et autres organismes de promotion touristique – Malaga et Buenos Aires par exemple – pour soutenir la relance du tourisme, notamment en encourageant le travail à distance au sein de leurs communautés. 

Des millions de personnes sont aujourd’hui plus flexibles, libres de choisir où elles souhaitent vivre ou travailler. En conséquence, nombreux sont ceux qui ont fait le choix de partir à la découverte de villes et de villages, pour y rester quelques semaines, quelques mois, quelques saisons… En 2021, environ un hôte sur cinq – dans le monde comme en France – a déclaré avoir utilisé Airbnb pour travailler à distance pendant son voyage – une tendance qui s’est poursuivie au premier trimestre 2022, avec une augmentation record des séjours de longue durée sur la plate-forme, qui ont plus que doublé par rapport au premier trimestre 2019 à l’échelle mondiale. 

Ils « vivent » essentiellement sur Airbnb, et ces voyageurs se rendront dans plus de 72 000 villes et villages cet été. Les voyageurs internationaux en solo plébiscitent particulièrement la France – leurs recherches pour des séjours de longue durée pour les trois premiers mois de l’année 2022 ayant augmenté de plus de 50 % par rapport à la même période en 2019*.

De récentes recherches menées par la Harvard Business School démontrent que s’il est clair que les digital nomads et les travailleurs à distance en général bénéficient aux économies locales, ils pourraient également jouer un rôle moteur dans le développement de l’entrepreunariat au sein des destinations d’accueil, créant ainsi de nouveaux « pôles d’activité » dans le monde entier. 

Au cours des deux années qui se sont écoulées depuis le début de la pandémie, un nouveau monde du voyage a émergé, dans lequel de nombreux travailleurs sont désormais libres de travailler hors de leur bureau. En collaborant avec ces 20 destinations, nous souhaitons permettre aux travailleurs de profiter plus facilement de cette nouvelle flexibilité tout en soutenant le retour de voyages sûrs et responsables. Nous savons que les voyages apportent des opportunités économiques non négligeables dans de nombreux territoires  et permettent de créer des liens entre  les populations du monde entier. Nous sommes ravis de lancer cette série d’initiatives  à destination de tous ceux qui envisagent de rejoindre les millions de personnes qui ont adopté le travail à distance.

Nathan Blecharczyck, cofondateur et directeur de la stratégie d’Airbnb

Cette initiative fait suite au dévoilement de la nouvelle approche flexible du travail d’Airbnb en mai dernier, lorsque Brian Chesky, cofondateur et PDG d’Airbnb, a annoncé aux employés du monde entier qu’ils pouvaient travailler et vivre de n’importe où. Dans la première semaine qui a suivi l’annonce, la page carrière d’Airbnb a été consultée par plus d’un million de visiteurs. 

Le mois prochain, les participants de l’initiative Live Anywhere termineront leur aventure. Vivre un an sur Airbnb leur a permis de visiter près de 80 destinations dans le monde, de l’Écosse au Sri Lanka en passant par la Corée du Sud. 

*Données internes. Croissance des séjours de longue durée des voyageurs internationaux solo entre janvier et mars 2022 comparé à janvier et mars 2019.